Comment réussir son entretien d'embauche

«Votre CV a épaté votre futur employeur, vous avez obtenu un entretien et maintenant vous devez le réussir pour obtenir le poste. Les entretiens peuvent être assez intimidants, mais en fin de compte, la réussite se résume à être bien préparé, aimable, sûr de soi et confiant.»

Mes 11 principaux conseils pour réussir un entretien d'embauche :

1. Plus de connaissances = plus de confiance

Vous avez commencé le processus de recherche avec une demande sur mesure, il est maintenant temps de passer à la vitesse supérieure : Découvrez la mission de l'entreprise, ses réalisations et ses étapes clés. Les médias sociaux sont tout aussi incontournables que les profils du secteur, de la concurrence et de la personne que vous interrogez. Plus vous en saurez, plus vous vous sentirez responsabilisé et confiant.

2. Prendre soin de son image et bien s’habiller

Les vêtements d'entretien doivent toujours avoir un aspect professionnel, être confortables et vous donner confiance. Renseignez-vous sur la culture de l'entreprise et sur la façon dont les gens s'habillent avant de décider de ce que vous allez porter (pensez à des costumes pour les banques, à quelque chose de décontracté pour les agences de publicité, etc.) ). Et n'oubliez pas que si vous ne portez jamais de costume et que vous souhaitez en porter un pour l'entretien, entraînez-vous à en porter un à l'avance (vous risqueriez sinon d'avoir l'air mal à l'aise.).

3. Maîtrisez les questions d'échauffement...

Vous pouvez parier de l'argent que vous devrez parler de vous, des raisons pour lesquelles vous devriez être engagé et de vos objectifs de carrière à l'examinateur. Entraînez-vous à répondre aux questions, mais ne vous contentez pas d'un disque rayé. Ne vous contentez pas de mémoriser votre CV et de le lire à haute voix lorsqu'on vous demande de parler de vous. Il est judicieux de l'utiliser comme point de référence car votre interlocuteur l'aura probablement sous les yeux et de mentionner des événements ou des points clés le cas échéant. Veillez simplement à ce que vos réponses ajoutent toujours quelque chose d'intéressant à l'histoire que votre CV raconte déjà.

4. ...et préparez-vous pour les plus difficiles

Pourquoi ne pas me parler de vos faiblesses ? Voici comment vous marquez des points bonus avec des questions délicates comme celles-ci : Choisissez une faiblesse et transformez-la élégamment en une force en rapport avec le travail. "Je suis un peu impatient, mais c'est simplement parce que j'aime terminer les projets à temps et ne pas perturber le travail de toute l'équipe". L'essentiel est, pour être honnête, de ne jamais répondre avec : "Je n'ai aucune faiblesse."

5. Préparez-vous à des casse-tête

Si vous étiez un outil de cuisine, lequel seriez-vous et pourquoi ? Ces questions ne se posent pas toujours, mais si elles se posent, essayez d'y répondre de manière détendue et confiante. Elles sont là pour tester votre esprit critique et votre capacité à penser par vous-même. Veillez à mettre en évidence votre personnalité avec votre réponse et à rendre vos réponses aussi amusantes et intéressantes que possible (sans être inappropriées, bien sûr.)

6. Savoir quand demander un temps mort

Si vous ne connaissez pas la réponse à une question ou si vous vous sentez un peu paniqué, prenez une grande respiration et demandez avec confiance et calme si vous pouvez revenir à la question plus tard. Évitez de divaguer et ne laissez pas la panique se manifester. Il est préférable que vous preniez confiance en vous en répondant à d'autres questions (plus faciles) et que vous reveniez plus tard à la question plus difficile. (Qui sait, votre interlocuteur pourrait oublier de vous la poser à la fin de toute façon ! Ne vous y fiez pas trop et ne sautez des questions que si c'est absolument nécessaire ; si vous demandez trop souvent de sauter une question, vous risquez de donner l'impression de ne pas être préparé.

7. Soyez honnête

Les lacunes ou les détours dans votre CV ne sont pas une raison pour paniquer. Après tout, vous avez obtenu un entretien, donc il est clair que votre profil leur a plu et qu'ils veulent mieux vous connaître. Soyez honnête et expliquez ce que vous avez appris pendant cette période (quelle qu'en soit la raison) et en quoi cela vous sera utile pour l'emploi auquel vous postulez ; même une période de chômage peut être transformée en avantage si vous avez utilisé ce temps pour vous développer d'une manière ou d'une autre et si vous avez continué à chercher activement du travail.

8. Évitez ceci :

Ne soyez pas en retard, impoli ou ne parlez pas en mal de vos anciens patrons ou collègues. Mentir, partager, faire des blagues inappropriées ou dominer la conversation sont d'autres moyens efficaces de faire mauvaise impression. Manger un sandwich à l'oignon sur un pain aux graines de pavot juste avant l'entretien peut également faire l'affaire. Si vous arrivez à l'heure, que vous avez l'air présentable et que vous vous montrez aimable et sociable, vous êtes pratiquement sûr de prendre un bon départ.

9. Préparez toujours (toujours) une question

Les questions sont faciles à préparer, alors ne manquez jamais l'occasion de montrer votre esprit critique avec des perles telles que "Qu'est-ce qui s'oppose à ce que je sois embauché ? En cas de doute ou d'hésitation, c'est l'occasion de clarifier quelque chose sur l'emploi proposé et de donner plus d'informations sur vous-même.

10. En fait, faites-en sorte que cette question soit intelligente

Introduisez votre question avec une information personnelle et faites d'une pierre deux coups par exemple : "J'ai enseigné le codage à des enfants en colonie de vacances. Mon rôle me permettrait-il de m'impliquer dans des projets qui rendent service à la communauté ?

11. Suivre comme un patron

Enfin, et surtout, envoyez toujours un courriel ou même une carte manuscrite à votre interlocuteur pour le remercier de vous avoir donné cette possibilité. C'est une bonne occasion de mentionner rapidement, une fois de plus, pourquoi vous êtes un bon candidat et combien il était agréable de rencontrer tout le monde. Soyez bref, gentil et amical, et n'oubliez pas de l'envoyer dans les 24 heures suivant votre entretien.

Conclusion

Une fois l’entretien d’embauche obtenu, le plus dur est quasi fait car vous avez attiré l’attention, ne reste plus qu’à démontrer vos qualités et vous démarquer.
Ce qui compte le plus dans un entretien d’embauche est de pouvoir démontrer la plus-value que vous allez apporter à l’entreprise et ne pas venir en victime qui vient quémander un travail. Mettez vous à la place du recruteur qui va recevoir plusieurs personnes, prendriez-vous celui qui demande le plus ou celui qui vous a montré la plus-value et le rôle qu’il va pouvoir jouer dans votre entreprise…
N'hésitez pas à venir vers moi pour du coaching afin de préparer un concours ou un entretien d’embauche.
Bonne chance pour vos futurs entretiens, et je croise les doigts pour vous !!